Parmentier de Poulet Rôti (mais pas que)

Je vous assure qu’en ces temps de récession, de courses aux présidentielles ou aux cadeaux de Noël, en ces journées trop courtes où le soleil a bien du mal à pointer le bout de son nez au travers des épais nuages gris, en cette saison où la lune brille tout du jour et de la nuit, en ces dîners à Sainte-Adresse, près du Havre, où sont prodigués par l’amphitryon, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil… : la régression a du bon !

Et non cette régression qui nous renvoie sur les bancs de l’école, ou encore en vacances, à s’essayer, que dis-je, à se brûler les doigts et l’égo en tentant de relever la prouesse que de commettre moins de 20 fautes à la fameuse dictée de Monsieur Mérimée.

Non, je vous parle de celle qui nous ramène, au coin du feu, le pouce dans la bouche, un doudou dans la main, humant le doux parfum des gâteaux qui cuisent dans le four, ou bien dans la cour de récré, à jouer aux billes, ou encore, en été, quelque part  au soleil, à gober fièrement les framboises qui trônent sur chacun de nos doigts puis à sourire avec, entre les dents, tout un reste de pulpe et de graines…

Nostalgique ?

Et bien laissez-moi vous offrir cinq minutes (car malheureusement il ne vous en faudra pas plus pour finir votre assiette) durant lesquelles vous pourrez vous vautrer dans un fauteuil club en plumes de nuage –oui oui- entouré(e) de Babar, Casimir, des Bisounours, quelques Polly Poney et pourquoi pas d’un petit malin ;  Chacun a le droit à son quart d’heure de célébrité disait Andy Warhol ? Je proclame le droit à cinq minutes de régression totale (reste à convenir d’une fréquence) !

Je vous propose de réaliser un Parmentier avec les restes du poulet rôti que vous aurez fait la veille par exemple. Ou si vous êtes nombreux, c’est également une façon d’accommoder différemment ce poulet.

On choisira une volaille fermière de préférence (eh oui, il n’y a pas de secret, c’est meilleur…).

Dans cette recette j’utilise un poulet rôti « à l’angevine ». N’y voyez là, ni un côté angélique, ni même une appellation protégée du Maine et Loire, le poulet « à l’angevine » a été baptisé par vos serviteurs.

Alors que nous vivions à Angers, nous achetâmes un poulet rôti chez le boucher du coin. La chair était tendre, humide, fondante, et particulièrement goûteuse. Etonnés, nous ouvrîmes la carcasse et y découvrîmes un oignon coupé en deux entourant un gros morceau de rillauds.

Nous n’avons pas de rillauds en Provence, je l’ai donc remplacé par un morceau de poitrine salée que j’ai glissé dans le poulet, coupé en morceaux, avec  un oignon et une branche de romarin. J’ai ensuite fait cuire le poulet 1h45 à 180°C (nul besoin d’arroser avec cette méthode) avec quelques morceaux de patate douce autour.

Entendu ?

Alors, enfilez vos grenouillères, attachez vos bavoir, c’est parti !

Parmentier de Poulet Rôti

Préparation : 15 min  Cuisson : 45 min

Ingrédients pour 3-4 personnes :

Restes d’un poulet rôti à l’angevine (1 aile, peau, sot-l’y-laisse, carcasse, farce)

600g de pommes de terre pour purée

100g de topinambours

1 branche de romarin

1 cuiller à soupe de cancoillotte

1 cuiller à soupe de crème fraiche légère

10g de beurre

1 branche de romarin

1 gousse d’ail

1 pincée de muscade

Sel poivre

1 jaune d’œuf

Préparation :

Epluchez et lavez les pommes de terre et les topinambours. Coupez-les en morceaux égaux, puis jetez-les dans une casserole d’eau salée. Ajoutez la gousse d’ail épluchée dont le germe aura été enlevé et la branche de romarin. Portez à ébullition et laissez cuire à petit bouillon pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, dépiautez le poulet afin d’y ôter la chair et la peau. Récupérez quelques morceaux de poitrine (ou de rillauds si vous en trouvez) de l’intérieur de la carcasse, ainsi que l’oignon.

Hâchez le assez finement.

Préchauffez le four à 190°C.

Disposez le hachis au fond d’un plat allant au four.

Egouttez les légumes. Retirez la branche de romain et l’ail. Passez les légumes au presse-purée ou mixez-les avec la crème, la cancoillotte, la muscade et le beurre. Salez, poivrez.

Versez la purée sur la farce dans le plat puis, à l’aide d’un pinceau, appliquez le jaune d’œuf sur le dessus.

Enfournez 15-20 minutes puis servez aussitôt accompagné d’un verre de Beaux de Provence par exemple.

Agnès

Publicités
Comments
One Response to “Parmentier de Poulet Rôti (mais pas que)”
  1. julie dit :

    Ça fait bien envie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 42,704 hits