A l’Est d’Eden

…Il y a l’Asie.

Le chef d’œuvre d’Elia Kazan regroupe les trois qualités fondamentales des plats asiatiques : il est beau (James Dean y est à tomber), le contenu est riche en saveurs et en nuances sous une fausse simplicité, et surtout il est excellent.

La recette que je vous présente aujourd’hui est née d’une erreur d’inattention de ma part : alors que je feuilletais un livre de cuisine particulièrement réussi (Toute la Cuisine…) je tombai en admiration devant deux recettes : une salade de bœuf thaïlandaise et une salade vietnamienne de poulet. Quelques jours plus tard, sûre de moi, je partis chez le primeur avec la ferme intention d’y acheter les ingrédients nécessaires à la préparation de la salade de bœuf thaïlandaise. A mon retour, quelle ne fut ma surprise lorsque je découvris que j’avais pris partie des ingrédients de la salade thaïe et partie de la salade vietnamienne… L’erreur assumée (non sans mal), je décidai alors de n’en faire qu’à ma tête (comme souvent d’ailleurs) et de faire une recette d’INSIPIRATION asiatique, puisque ne pouvant y poser une nationalité définie.

Enfin, si vous avez apprécié les parfums subtils de L’odeur de la Papaye verte, la luxuriance des paysages de Blissfully yours ou encore le léger flottement esthétique des films de Wong Kar-Wai, alors cette recette est faite pour vous.

J’espère que vous y retrouverez la finesse et la richesse de la cuisine du Sud-Est de l’Asie.

Salade A l’Est d’Eden

Préparation : 20 minutes ; Marinade : 1h ; Cuisson : 3 minutes

Ingrédients pour 2 personnes :

250g de filet de bœuf (vous pouvez également prendre du rumsteck)

1 grenade

150g de pousses de haricots mongo (soja)

1 papaye

½ concombre

1 fleur de banane (facultatif) : 1 citron

1 bouquet de coriandre

2 branches de menthe

Sel

Marinade :

5 cl de sauce soja (préférez-la thaïlandaise ou chinoise que japonaise. On la souhaite légèrement fumée)

1 doigt de gingembre frais

1 tige de citronnelle

2 belles gousses d’ail

Sauce :

1 petit piment rouge frais

2.5cl de Vinaigre blanc (ou de cidre)

1/2 citron vert

1/2 gousse d’ail

1 1/2 cuillers à soupe de Sucre

5cl Nuoc-Mam

10cl d’eau

Préparation :

Dans un saladier, épluchez puis râpez le gingembre, pressez l’ail, retirez la première feuille de la citronnelle puis hachez la tige finement.

Coupez la viande en lanières puis ajoutez la crue dans la pâte de gingembre, d’ail et de citronnelle. Ajoutez la sauce soja et mélangez bien. Couvrez et réservez au frais pendant environ 1h (ou plus).

Epluchez le concombre et la papaye, retirez-en les grains (du concombre et de la papaye), coupez-les en brunoise et faîtes-les dégorger dans une passoire avec un peu de sel.

NB : J’ai noté que la fleur de banane était facultative. Si vous êtes un fervent amateur de fleur de banane alors n’hésitez pas. En revanche, si vous ne connaissez pas, allez-y avec précaution. La fleur de banane, apporte à la recette de « la mâche » et une certaine fraicheur, mais, il est assez difficile de s’en procurer et le prix est cher (compter entre 8 à 10€ pour une fleur de banane). Si vous souhaitez organiser une dégustation de vin, la fleur de banane sera la PARFAITE illustration du terme « Astringence » que l’on emploi souvent pour décrire le caractère asséchant de certains vins.

Si son goût se discute ...

... sa beauté ne fait aucun doute

Si vous utilisez la fleur de banane : retirez les feuilles rouges pour ne conserver que le cœur de feuilles blanches. Coupez-la en deux dans la longueur et hachez-la finement puis versez immédiatement les morceaux dans un bol d’eau froide citronnée et légèrement salée.

Hachez finement le piment en ayant pris soin de retirer les pépins. Dans un bol, mélanger le vinaigre, le sucre, le jus de citron, l’ail haché et le Nuoc-Mam, rallongez à l’eau (à votre goût) puis ajoutez le piment.

Dans un saladier, égrainez la grenade, ajoutez les pousses de haricots mongo puis le concombre, la papaye et la fleur de banane (que vous aurez essorée). Arrosez de sauce au piment et mélangez.

Faites cuire 2-3 minutes la viande marinée, avec la marinade, dans une poêle très chaude et à feu vif.

Présentez avec la viande encore chaude sur la salade assaisonnée et parsemez de feuilles de coriandre et de menthe grossièrement hachées.

Pour accompagner ce plat, je vous conseille un sauvignon blanc, un entre-deux-mers ou encore un rosé d’Anjou (plus sucré).

 

Agnès

Publicités
Comments
4 Responses to “A l’Est d’Eden”
  1. Asnar dit :

    Bonjour,
    J’adore la bonne cuisine asiatique quand elle est réalisée par des professionnels et des passionnés. Mon plus grand souvenir gastronomique, je l’ai connu dans un restaurant japonais (Aïda à Paris dans le 7ème). Nous étions assis au comptoir. Ce contact rapproché et sensuel avec le Chef (un James Dean, à sa manière !), sa Maestria dans la préparation et le travail des mets, nous a carrément transporté vers l’extase.
    J’ai la chance de connaître deux bons restaurants (un Cambodgien à Lorient et un Vietnamien à La Baule). Inutile de vous dire qu’à chaque fois que l’occasion se présente, j’y fonce.
    Pour les accords avec le vin, les Riesling sont souvent évoqués (à juste titre !). Un autre accord plus insolite, mais bien réel (je l’ai tenté) ce sont les liquoreux de type Sauternes notamment.

  2. Les becs fins dit :

    Bonjour,
    Je ne manquerai pas d’essayer le restaurant Aïda, lors de mon prochain passage à Paris!

    Effectivement les Riesling se marient souvent très bien avec la cuisine asiatique, les vins plus moelleux voire liquoreux s’accordent bien également. Je ne peux malheureusement pas énoncer tous les accords (il y en a trop et je ne pense pas, de toute façon, avoir une culture suffisante pour être exhaustive…). Merci pour ces suggestions!

  3. Asnar dit :

    Re bonjour,
    A défaut d’un bon Riesling (La plus part de restaurants asiatiques en province, n’ont pas de véritables cartes de vins…), je prends, comme vous le suggérez dans votre recette, un Cabernet d’Anjou qui passe très bien. Mais je dois avouer que le plus souvent, c’est avec une bonne bière chinoise que je l’accord se fait !
    Bien cordialement

  4. sophie dit :

    je n’avais jamais vu de fleur de banane et savais encore moins que cela ce mangeait. merci pour cette découverte. cette recette est très appétissante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 42,704 hits