Tarte chocolat amer et poires

Un dîner chez des amis ; je me suis engagée à faire le dessert… Et pourquoi pas ? Certes je suis foncièrement un bec salé mais bon, je me suis mise au sucré pour les besoins du blog et finalement c’est plutôt amusant… Prochaine étape, je m’attaque à un monument de la pâtisserie et de l’art lyrique, l’opéra !

Oui, bon… En attendant on va commencer par quelque chose de pas trop compliqué :

« Une soupe de fruits au fenouil confit ? (https://lesbecsfins.wordpress.com/2011/11/07/soupe-dagrumes-et-fenouil-confit/) » Aïe, risque de réfractaire au fenouil… Bien que je sache que le fenouil confit plait MEME aux ennemis du finocchio italien ou à tout autre légume à fibres, je n’ai pas envie de lancer le débat et surtoutde risquer de ne pas faire plaisir… Alors que faire ?

C’est la saison des poires et il ne fait pas très chaud… Une tarte amandine ? Bof… Une poire pochée ? Une autre fois… Et pourquoi pas une tarte au chocolat ET aux poires ? Ah… Bah p’tête ben qu’oui ! Pâte sablée, mais à la poudre d’amandes… Ce devrait être bon avec les poires… Et puis, qui ne tente rien n’a rien !

Alors, hop, on retrousse les manches et c’est parti pour une jolie petite tarte forte en chocolat.

Tarte poire chocolat

Préparation : 30 min ;  Temps de pose : 1h ; Cuisson : 35 min environ ; Réfrigération : 3 heures

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

 Pour la pâte :

120g de beurre ramolli (à température ambiante)

250g de farine

50g de poudre d’amandes

70g de sucre

2 jaunes d’œufs

Garniture :

33cl de crème liquide entière

300g de chocolat noir à 60%

2 poires Williams bien mures

Préparation :

Commencez par blanchir les jaunes avec le sucre en battant avec un fouet. Rallongez avec un peu d’eau si nécessaire pour que le mélange soit bien aérien.

Versez la farine sur le plan de travail et ajoutez la poudre d’amandes. Mélangez puis ajoutez le beurre ramolli. Intégrez le beurre dans la farine puis émiettez le mélange jusqu’à obtention d’un sable grossier (c’est le sablage).

Formez un tas avec le sablage et versez au centre, les œufs blanchis avec le sucre. Pétrissez jusqu’à obtention d’une boule. Placez-la dans un chiffon et laissez-la reposer au frais pendant 1h.

Préchauffez le four à 180°. Beurrez un moule à tarte et farinez-le.

Etalez la pâte aux doigts dans le moule en la lissant autant que possible. Piquez votre pâte avec une fourchette puis disposez du papier cuisson dessus. Versez un kilo de lentilles ou tout autre haricot sec, pois chiche, etc. (ici des haricots rouges).

Enfournez pendant 30 à 35min (vérifiez la cuisson, la pâte doit être dorée).

Pendant que la pâte cuit à blanc, lavez, épluchez et coupez les poires en fines lamelles.

Sortez la pâte du four et laissez-la refroidir.

Faites bouillir 25 cl de crème et coupez très fin le chocolat (à l’aide d’un couteau de chef), ajoutez le chocolat et le reste de crème froide dans la crème bouillante. Attendez une minute, arrêtez le feu puis mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une ganache lisse.

Disposez les poires au fond de la tarte puis recouvrez le tout avec l’appareil au chocolat. Faîtes des mouvements circulaires avec le moule pour bien répartir la ganache mais n’essayez pas de l’étaler à la Maryse sous peine de traces et autres boursoufflures sur votre tarte toute brillante et lisse.

Laissez prendre à température ambiante ou au frigidaire si vous être pressé(e)…

Si c’est tout lisse, bravo ! (Pas comme moi donc…)

S’il y a quelques ratés  (grumeaux de ganache un peu cuite, effet « vague » de versement, tentatives de lissage à la Maryse, petite poire qui se fait la malle… et j’en passe) et que l’effet n’est pas aussi carré qu’espéré (comment ça carré ? Je pensais que la tarte était ronde), pas de problème : vous ferez mieux la prochaine fois !

En attendant vous pouvez :

–          Saupoudrer de cacao pour un côté plus « chocolat » et une petite pointe d’amertume ;

–          Terminer le paquet d’amandes en poudre, puisque de toute façon vous n’aviez pas prévu de faire des macarons dans les jours qui viennent …

–          Assumer et présenter telle quelle : après tout c’est le dripping qui a rendu célèbre Jackson Pollock !

 

Agnès

Publicités
Comments
One Response to “Tarte chocolat amer et poires”
  1. chancabeaute dit :

    ca me donne envie de faire une tarte au chocolat!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 42,789 hits