La viande de cheval, faut-il?

Je suis  toujours étonnée, lorsque, par besoin, et,  je l’avoue, un peu par provocation, je suggère du cheval à mes amis, qu’on me réponde « pourquoi pas ? ». Combien de fois ai-je entendu mes proches me dire : « Moi ? Manger du cheval ? Jamais ! Et pourquoi pas du chien ?! »

J’adore les animaux. D’aucuns pourront le confirmer, je suis la première à sauver toute bête vivante, qu’elle soit à plume, à poils, écailles ou même velue avec des petites ailes et faisant bzzz… Pourtant, je n’ai jamais eu d’a priori concernant un aliment, quel qu’il soit. Je pense même que je pourrais sans aucun problème manger un chat ou bien un chien alors que j’en possède deux chez moi. Amorale la guêpe? Sans doute…

J’avoue n’avoir, au cours de ma vie, jamais mangé de cheval avant l’année dernière, où, me baladant dans le fabuleux marché de Cabañal à Valence, je découvris plusieurs boucheries chevalines qui m’interpelèrent. Nous avons pris pour habitude, Quentin et moi, dans les pays que nous visitons, d’essayer tous les aliments populaires, et, manifestement, en Espagne, le cheval était de ceux-là.

Alors, certes, je n’ai jamais eu de passion équestre, ni pour le sport ni pour l’animal. Mais je suis montée à cheval, à maintes reprises, et n’ai aucune haine à l’égard de cet animal esthétique et athlétique. Aussi, je comprends sans difficulté, les réticences de certains.

Pourtant, il va sans dire que la viande de cheval a pléthore de qualités à faire valoir : en effet, c’est une viande très pauvre en matière grasse, très riche en fer, gouteuse et tendre à souhait ; et, de surplus, très abordable ( http://www.viande-chevaline.fr/francais/nutrition/index.html).

Certains vous diront qu’il est intolérable de manger la viande d’un animal qui a (je cite) été transport é « des heures durant sans nourriture ni eau » (c’est terrible) et qui arrive, manifestement, parfois, piétiné par ses congénères… Vous l’aurez compris, cette viande vous est destinée à vous, qui achetez en grande surface.( http://www.jenemangepasdecheval.com/index2.php; http://www.la-viande.info/viande_cheval_chevaux.htm)

Il est vrai qu’il vaut mieux éviter la bavette un peu dure sous la dent, mais je vous assure que le filet et les pavés sont excellents et valent souvent mieux qu’une pièce de bœuf (de qualité).

J’ADORE les vaches, elles sont tellement mignonnes et attachantes !

C’est étrange pourtant, je n’ai aucun mal à manger une bonne côté de bœuf à la cheminée…

A bon entendeur…

http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/5-idees-recues-sur-la-viande-de-cheval_950113.html

Advertisements
Comments
One Response to “La viande de cheval, faut-il?”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] pourtant, un peu comme pour le cheval, dont je vous avais parlé il y a quelques mois dans le dernier “Faut-il”, […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 42,495 hits